Datant du début du 15e siècle, le château de l’Escurays, ancien logis seigneurial,dépendait des Vicomtes de Donges. Le manoir, devenu « seigneurie » puis « château »
à partir de 1750, est agrandi et embelli dans les années 1600, dans le style Renaissance. Plusieurs familles de riches négociants nantais se succèdent à partir de 1768 et aménagent tour à tour le château. De nombreuses reprises visibles à l’intérieur et à l’extérieur du château témoignent de l’adaptation du logement par ses habitants
successifs, tout en gardant son aspect originel.
 
Au décès du comte Raymond de Maistre en décembre 1993, le manoir de l’Escurays devient propriété communale. On retrouve encore les deux principales allées d’accès, bordées de châtaigniers, le lavoir rénové et les anciennes écuries. On peut également noter la présence d’une très probable motte féodale, située à quelques mètres au sud du château. Elle est non accessible au public sauf lors de manifestations organisées par l’ARPE ou par l’Office de Tourisme. 

Depuis 1997, le château, le jardin clos et le site de la probable motte féodale sont inscrits à l’inventaire  supplémentaire des monuments historiques. 

Ainsi, ce lieu presque clos invite à un moment de partage en famille ou entre amis pour un pique-nique ou une balade agréable dans le parc ou la châtaigneraie attenante.

Infos Pratiques

> En cours de restauration, l’intérieur du château est partiellement accessible au public lors des Journées européennes du patrimoine. 
> Pour en savoir plus : deux panneaux d’information ont été installés dans le parc du château, face à l’entrée principale.
> Accès libre par le centre-bourg derrière l’église par le sentier pédestre de l’Escurays à Boitouze. et  le long de la route D100 


Association Renaissance du Patrimoine de l’Escurays
06 07 76 64 35