La guerre de Vendée, conflit civil opposant les Républicains aux Royalistes pendant la Révolution Française, a également marqué l’histoire du territoire. Comme partout en France, la Vendée connaît des manifestations paysannes entre 1789 et 1792, mais c’est au moment de la levée en masse (recrutement massif d’effectifs pour l’armée révolutionnaire), en 1793, que la rébellion vendéenne se déclenche. Étalée sur trois ans, la guerre traverse plusieurs phases et se termine au début de l’année 1796. Les pertes humaines sont considérables avec plus de 200 000 morts et de nombreuses destructions. 

En Estuaire et Sillon, la « bataille de Savenay » des 22 et 23 décembre 1793 met fin aux Guerres de Vendée. Cette dernière bataille de la Virée de Galerne voit l’anéantissement de l’armée catholique et royale et une victoire décisive des forces républicaines. 

En 1881, dans un devoir de mémoire est érigée une Croix à Savenay : la Croix des Vendéens. Située rue du Pontreau en centre-ville, cette croix de pierre fleurdelisée domine la vallée de la Loire ; des inscriptions et des armoiries en ceinturent la base. Elle devient patrimoine communal en 1988. 

D’autres témoins de cette bataille sont visibles sur le territoire dans la commune de Prinquiau, comme le tombeau des Vendéens dans le cimetière où reposent les ossements des restes de l’armée vendéenne et la stèle de la butte de Sem.

Infos Pratiques


Une plaquette de présentation détaillée sur « La Bataille de Savenay » est disponible à l’Office de Tourisme.

  • Croix des Vendéens 44260 Savenay    (N47.36096 W1.95007)
  • Tombeau des Vendéens 44260 Prinquiau (N47.36702 W2.01162)
  • Stèle de la butte de Sem 44260 Prinquiau (N47.35973 W2.04564)